Le soutien à la culture au cœur de 
l'Assemblée générale de Produit en Bretagne

C'était le vendredi 12 février 2021 à la Maison Yves Rocher de La Gacilly, l'AG de l'association Produit en Bretagne a pris un format innovant en alternative au grand rassemblement des années précédentes, avec une version 100% digitale : une émission à vivre en direct et en streaming. Le Président Loïc Hénaff et son directeur Malo Bouëssel du Bourg avaient à leurs côtés deux grands témoins, Samuel Petit (rédacteur en chef du Télégramme) et François-Xavier Le Franc (rédacteur en chef de Ouest-France) pour réagir aux annonces et aux témoignages qui se sont succédé pendant 3 heures. Si l'engagement des adhérents de Produit en Bretagne dans un renforcement de sa démarche RSE avec la mise en place du premier label territorial Bretagne 26000 fut le temps fort de l'événement, la culture a eu sa part belle pour marquer combien elle est incontournable dans l'évaluation du dynamisme économique et sociétale de notre territoire


En 2018 le secteur culturel représentait 91,4 milliards d’euros € de revenus, soit 2,3% du PIB français, un poids comparable à celui de l’industrie agro-alimentaire et presque 2 fois plus élevé que celui de l’industrie automobile. Des chiffres qui en disent long sur le rôle de la culture pour le dynamisme économique d’un pays et qui, en cette période de crise où l’on a distingué les entreprises dont les activités étaient essentielles de celles à mettre en berne, méritent toute notre attention. Pourtant cette estimation n’est qu’une manière d’évaluer la culture qui ne prend pas en compte les retombées économiques indirectes sur le tourisme, son impact positif sur le rayonnement d’un territoire ou sa richesse pour favoriser le lien social dont elle est un levier majeur. 

Assurément la culture ça rapporte, mais encore faudrait-il revoir les indicateurs qui permettent de l’évaluer, en redonnant à certains mots, comme valeur et bénéfice, leur sens profond. Sa valeur n’est pas toujours quantifiable, mais assurément qualifiable.

L’économie de la culture concerne un vaste champ, constitué par le spectacle vivant, le patrimoine, les Arts, les industries culturelles ou les médias. Les liens qui existent entre tous, sont comparables à ceux d’une toile, un réseau capillaire qui lie les gros aux petits, les uns garantissant l’irrigation, tandis que les autres apportent le sens et la singularité.

La Bretagne avec ses 22 000 emplois dans le secteur culturel, ses 380 festivals et ses 156 salles de spectacles, a subi de plein fouet les conséquences du confinement sanitaire avec l’annulation de la plupart de ses programmations culturelles cet été. Musées, médiathèques, librairies, associations, éditeurs, et organismes de tourisme, privés ou publics ont également plus que jamais besoin de retrouver des « ressources » et du réseau pour composer ensemble une nouvelle partition de valeurs, décloisonner les champs et dessiner collectivement l’économie culturelle de demain. 

--------------------------------

Les actions à venir du Collège Culture & Création dont les magasins et Espaces culturels E.Leclerc sont des membres actifs :

- Prix musical Produit en Bretagne
- Prix des libraires Produit en Bretagne
- Organisation d'une 2e édition des rendez-vous "Culture et économie" en octobre 2021
- Prolongement des ateliers de "l'appel du 2 octobre" pour construire la culture de demain
- Création d'un Fonds de dotation pour la culture : Kultur Breizh 365 

----------------------------------

Les rendez-vous "Culture & Économie, et demain ?" du 02 octobre à La Gacilly

Intervention de Sandrine Fournier, adhérente E.Leclerc à Pontivy (56) et responsable du Groupe de Travail Culture pour la Scarmor, afin de présenter les actions culturelles de la coopérative régionale E.Leclerc pour favoriser l'accès à l'écriture et la lecture auprès des jeunes mais aussi les sélections culturelles pour soutenir les artistes, auteurs et éditeurs régionaux. 

Vos paramètres de cookies actuels empêchent l'affichage de contenu émanant de Youtube. Cliquez sur “Afficher le contenu” pour afficher ce contenu et accepter les paramètres de cookies de Youtube. Consultez la Politique de confidentialité de Youtube pour plus d'informations. Vous pouvez modifier vos paramètres à tout moment ici.

Afficher le contenu