Les E.Leclerc bretons lancent un Fonds de soutien culturel 
pour la création artistique en Bretagne

On connaît les valeurs d’une entreprise par les actes qu’elle engage. Dont acte avec la création d’un Fonds de soutien culturel qui vient d’être initié par la Scarmor, la coopérative régionale E.Leclerc qui fédère 43 magasins (22, 29, 56) E.Leclerc de Bretagne. L’objectif, marquer leur soutien aux acteurs culturels bretons dans le contexte de la crise sanitaire Covid 19 et ses conséquences.

Les magasins E.Leclerc, chacun sur leur territoire sont des interlocuteurs et des partenaires privilégiés des acteurs culturels locaux (festivals, salons du livre, compagnie, associations…) à titre individuel dans la plupart des cas, ou quand ils se fédèrent de manière exceptionnelle pour être aux côtés de grands événements comme le Festival des Vieilles Charrues ou la création de « On va en faire toute une histoire », un concours scolaire à dimension régionale, en faveur de l’écriture et de la lecture (en partenariat avec Ouest-France).

La coopérative landernéenne est ainsi régulièrement sollicitée pour soutenir financièrement des projets de plus grande dimension, par des porteurs de projets qui savent combien l’enseigne occupe une place prépondérante sur les territoires dans la diffusion de la culture et son accès au plus grand nombre. D’ailleurs, avec 215 Espaces culturels E.Leclerc en France et des rayons culturels souvent conséquents dans tous les hypermarchés, E.Leclerc se positionne comme le 2e libraire et le 2e disquaire de France.

Dans le contexte actuel, difficile de rester insensible aux difficultés qui s’abattent et s’installent pour les acteurs culturels en Bretagne. Les adhérents E.Leclerc savent combien il est important de maintenir la dynamique, la richesse et la diversité culturelle qui s’expriment toute l’année en Bretagne et de rester un maillon fort de l'économie culturelle si essentielle à une territoire.

Un groupe d’adhérents E.Leclerc bretons -Sandrine Fournier (Pontivy), Anne Le Bars (Riantec), Jean-Marie de Bel Air (Plougastel-Doualas), Gaëlle Kermarrec (Landerneau), Nicolas Chaussée (Plérin) et Alexandre Penn (Morlaix) constituent le Groupe de travail (GT) culturel pour la Scarmor.

C’est à leur initiative que ce Fonds de soutien culturel à la création artistique a été créé au sein de la coopérative, avec pour vocation d'accompagner des porteurs de projets bretons ou en lien avec la Bretagne, dans le domaine de la création artistique et culturelle, dans la phase de création et de production, à travers un soutien financier dans un premier temps, mais également à travers une valorisation de leur production en magasins, en catalogues et par des actions de communication notamment sur les réseaux internet de la Scarmor- Bretagne au cœur.

Un appel à projets sera lancé début 2021 par le Fonds de soutien culturel des E.Leclerc de Bretagne.

La dotation 2020 du Fonds de soutien culturel accompagnera la réalisation de deux albums de musique

Les lauréats du Fonds de soutien culturel 2020 
et le GT culturel de la Scarmor 

 1er plan de gauche à droite : Sandrine Fournier et Jean-Marie de Bel Air. 
2e plan de gauche à droite : Gaëlle Kermarrec, Anne Le Bars, Frédéric Mazé, Claire Bajen-Castells, Gwennyn et Nicolas Chaussée. 
(Alexandre Penn, membre du GT culturel est absent sur la photo )